Paradis fiscaux et judiciaires

Une fuite massive de données cible la crème des avocats offshore

mercredi 1er novembre 2017 par marieagnes

Une fuite massive de données cible la crème des avocats offshore

Sylvain Besson
Publié mardi 31 octobre 2017 à 13:58, modifié mercredi 1 novembre 2017 à 08:39.

Moins d’un an après les Panama Papers, la firme Appleby est dans le viseur d’un consortium de journalistes internationaux. L’étude, basée dans les Caraïbes, est une spécialiste de l’optimisation fiscale complexe

Nouvel avis de tempête pour les paradis fiscaux des Caraïbes. Quelques mois après la fuite massive des Panama Papers qui a mis à genoux l’étude panaméenne Mossack Fonseca, c’est au tour du cabinet d’avocats Appleby de subir les assauts du Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ).

Dans une déclaration publiée sur son site internet, Appleby affirme avoir connu un « incident relatif à la sécurité des données » l’an dernier, qui aurait abouti à la fuite de certaines informations.

La firme, basée notamment aux Cayman et aux Bermudes, qui compte 470 employés dont 200 avocats dans plusieurs juridictions, indique avoir « reçu récemment des questions du Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) et d’un certain nombre d’organisations partenaires ». L’étude affirme avoir vérifié les « allégations » des journalistes sur sa clientèle et n’avoir trouvé « aucune preuve de malversations de notre part ou de celle de nos clients ». Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 74 / 614338

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site L’affaire Offshore Leaks  Suivre la vie du site Paradise Papers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License