Paradis fiscaux et judiciaires

La liste des clients de Nexa/Amesys s’allonge : de la DCRI à la Belgique en passant par la Turquie

mercredi 15 novembre 2017 par marieagnes

La liste des clients de Nexa/Amesys s’allonge : de la DCRI à la Belgique en passant par la Turquie

Nos investigations, comme celles de Jean-Marc Manach ou d’Olivier Tesquet de Télérama avaient déjà permis de dresser une liste conséquente de clients d’Amesys, entreprise qui avait muté en Bull, puis en Nexa. Initialement, Reflets dénichait le projet Candy (bonbon en français) en Libye, qui sera suivi de Finger (deux doigts coupe-faim pour la capitale Doha) au Qatar, PopCorn au Maroc, Crocodile (le bonbon Haribo) au Gabon, Kinder en Arabie saoudite, Miko (les glaces) au Kazakhstan. Puis vint Toblerone en Egypte, révélé par Télérama. Cette fois, Reflets.info dévoile la liste des clients de Nexa Technologies fin 2016. Elle est assez longue, même s’il est raisonnable de penser que tous ne sont pas équipés d’un Eagle ayant vocation à intercepter les communications de l’ensemble d’un pays.

Cette liste comprend en vrac des personnes physiques, des entreprises et des émanations étatiques, généralement des services de renseignement. On y retrouve les pays fâchés avec les Droits de l’Homme et quelques officines étatiques douteuses déjà citées dans nos colonnes comme le fameux State Security Bureau (client n° « 00035 ») à Doha. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 63 / 614338

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site Divers  Suivre la vie du site Logiciels espions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License