Paradis fiscaux et judiciaires

L’arrestation d’un oligarque russe pointe la Suisse

lundi 27 novembre 2017 par paradisfj.info

L’arrestation d’un oligarque russe pointe la Suisse

Soupçons de blanchiment Proche du Kremlin, Suleiman Kerimov est visé par la police à Nice. Ses hommes de paille en Suisse sont à leur tour sur le gril.

Depuis son interpellation, lundi soir à l’aéroport de Nice, l’oligarque Suleiman Kerimov est maintenu sous forte pression par la justice française. Le Ministère public de la principale ville de la Côte d’Azur a même demandé le placement en détention provisoire du milliardaire, présenté comme un proche de Vladimir Poutine. La mise en examen – pour « association de malfaiteurs » – de celui qui bénéficie également d’un poste de sénateur en Russie a même été envisagée, selon une source proche du dossier.

La bronca diplomatique déclenchée par son arrestation a toutefois pondéré ces ardeurs. Le porte-parole du Kremlin en personne est intervenu pour rappeler que « ce statut de sénateur » justifie que Moscou « entreprenne tous les efforts possibles » pour défendre le milliardaire. Le juge français se limite à présent à un délit de « blanchiment de fraude fiscale » – en lien avec des dizaines de millions d’euros d’impôts impayés lors d’opérations immobilières. Il n’en reste pas moins que, depuis vingt-quatre heures, Suleiman Karimov fait face à l’interdiction de quitter le département des Alpes-Maritimes. Il a part ailleurs dû régler une caution de 5 millions d’euros.

Ferrari lucernoise

Les conditions dans lesquelles ont été achetées quatre villas au cap d’Antibes placent l’homme, dont la fortune atteint plus de 7 milliards de dollars, au centre du collimateur. À la manœuvre, on retrouve deux citoyens helvétiques, tous deux interpellés.

Un Lucernois, Alexander Studhalter, a servi de prête-nom dans ces achats, estime la justice. Un associé de longue date, dont les rapports avec Kerimov remontent aux années tournant du siècle. Le Suisse est désormais à la tête de la holding Swiru – pour Swiss/Russian – et a fait fortune grâce notamment à des placements, aux côtés de Kerimov, dans Gazprom et Nafta Moska. On le retrouve en 2007 à la tête d’une fondation financée par Kerimov à Lucerne. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 115 / 745368

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site Affaire Kerimov   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License