Paradis fiscaux et judiciaires

Poches percées et démêlés fiscaux, les rapports tumultueux de Johnny Hallyday à l’argent

dimanche 10 décembre 2017 par paradisfj.info

Poches percées et démêlés fiscaux, les rapports tumultueux de Johnny Hallyday à l’argent

Régulièrement au classement annuel des chanteurs français les mieux payés, le monument du rock français a cumulé les dettes et les démêlés avec le fisc.

Le Monde.fr avec AFP | 10.12.2017 à 08h16 • Mis à jour le 10.12.2017 à 12h11

[...] « Marre de payer ce qu’on nous impose »

Ses démêlés avec le fisc ont aussi abondamment défrayé la chronique, au point de devenir un sujet politique. Dès 1975, l’administration fiscale l’a fait condamner à de la prison avec sursis et exigé le remboursement de cent millions de francs d’arriérés, ce qu’il n’a fini de faire que dans les années 1990.

Assujetti à l’impôt sur la fortune en France, il s’est régulièrement retrouvé au cœur de polémiques sur les exilés fiscaux. Comme en 2006, lorsqu’il a demandé la nationalité belge – en souvenir de son père, disait-il –, avant d’y renoncer. Puis quand il a décidé de s’établir une partie de l’année en Suisse, expliquant en avoir « marre, comme beaucoup de Français, de payer ce qu’on nous impose comme impôts ». A quelques mois de la présidentielle, ses propos avaient déclenché une tempête politique.

Ces dernières années, il était devenu résident fiscal aux Etats-Unis où ses plus jeunes filles étaient scolarisées. « En France, la réussite, c’est louche, on trouve ça dégueulasse », déplorait-il en 2013 dans son autobiographie Dans mes yeux, (Plon, 2013).

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2017/12/10/poches-percees-et-demeles-fiscaux-les-rapports-tumultueux-de-johnny-hallyday-a-l-argent_5227437_3246.html#Bh6o5Zxr1aJxG3LZ.99


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 178 / 809343

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Le contrôle fiscal   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License