Paradis fiscaux et judiciaires

Hariri et l’Arabie saoudite : les caprices des princes, la tirelire du roi

dimanche 17 décembre 2017 par marieagnes

International Enquête

Hariri et l’Arabie saoudite : les caprices des princes, la tirelire du roi

17 décembre 2017 Par Karl Laske

Le fils du roi Fahd d’Arabie saoudite, le sulfureux prince Abdelaziz ben Fahd, pouvait tout demander à Saad Hariri. Une division « VIP » créée au sein du groupe de BTP de la famille Hariri était chargée des besoins du prince, y compris d’« attirer des femmes sans méfiance » dans sa suite. Un temps donné pour mort en novembre, le prince n’est pas réapparu depuis la purge de Riyad.

« Si je ne voyage pas, sachez que j’ai été tué », aurait tweeté le prince Abdelaziz ben Fahd, fils de l’ancien roi Fahd d’Arabie saoudite. C’est Al-Manar, le site officiel du Hezbollah libanais, qui a diffusé ce tweet attribué du prince, le 6 septembre, dans lequel il annonce son intention de « faire [ses] adieux » au roi Salman et « de prendre l’avion ». Le message a été effacé depuis et son compte officiel (@afaaa73) a cessé d’être actif, le 11 septembre. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 66 / 650659

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Saad Hariri   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License