Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > La Corruption > Corruption politique > LE PERSONNEL POLITIQUE > Nicolas Sarkozy > L’affaire des financements libyens > Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri obtient sa libération sous (...)

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri obtient sa libération sous caution

mercredi 10 janvier 2018, par paradisfj.info

Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri obtient sa libération sous caution

Proche de Nicolas Sarkozy, l’homme d’affaires avait été arrêté lundi à Londres dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne électorale de l’ancien président en 2007.

Le Monde.fr avec AFP | 10.01.2018 à 14h20 • Mis à jour le 10.01.2018 à 14h25

Interpellé à Londres, lundi 8 janvier, dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007, Alexandre Djouhri a obtenu sa libération sous caution mercredi.

En attendant une audience d’extradition vers la France qui se tiendra en avril, l’homme d’affaires devra s’acquitter d’une caution d’un million de livres (1,13 million d’euros) avant d’être effectivement libéré. M. Djouhri, 58 ans, avait été arrêté lundi en vertu d’un mandat d’arrêt européen pour « fraude » et « blanchiment d’argent » émis en décembre 2017 par les autorités françaises. Alors que l’homme d’affaires n’avait pas répondu à la convocation des enquêteurs en septembre 2016.

Durant l’audience mercredi, le procureur Stuart Allen a réclamé son maintien en détention, arguant du fait qu’il était l’objet d’accusations graves, qu’il avait deux nationalités – française et algérienne – et de nombreux liens en dehors du Royaume-Uni, ainsi que les moyens financiers nécessaires pour fuir à l’étranger.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/01/10/soupcons-de-financement-libyen-alexandre-djouhri-obtient-sa-liberation-sous-caution_5239853_1653578.html#GmwgExhdkq3ggXQv.99