Paradis fiscaux et judiciaires

Le procureur qui a mis les banquiers islandais en prison

lundi 9 avril 2018 par paradisfj.info

Le procureur qui a mis les banquiers islandais en prison

Mathilde Farine
Publié dimanche 8 avril 2018 à 18:33, modifié lundi 9 avril 2018 à 08:40.

Dans le sillage de la crise, un procureur spécial a été nommé pour faire la lumière sur les responsables de la faillite des trois grandes banques islandaises qui avait plongé le pays dans une crise sans précédent. Il s’agit du seul pays où des dirigeants bancaires ont été condamnés

Il leur a fallu un peu de temps. Mais les banquiers islandais ont compris que l’apparence d’ours bienveillant d’Olafur Hauksson était trompeuse. Ou, en tout cas, qu’elle ne leur était pas adressée. Nommé procureur spécial en février 2009 à Reykjavik pour enquêter sur les responsabilités des faillites bancaires de 2008, rien ne prédestinait cet Islandais de 54 ans, ancien responsable de la police d’Akranes, 6500 habitants, à une telle mission.

Guidant les visiteurs à travers un minuscule escalier en colimaçon, ce juriste, assez grand pour remplir l’encadrement d’une porte, ouvre la porte de son bureau qui plonge sur la baie de la capitale islandaise et le mont Esja, un rare jour où le ciel est complètement dégagé. « J’étais le seul candidat qualifié pour le poste de procureur spécial pour enquêter sur les éventuels crimes financiers », raconte-t-il. Pire, il était le seul lors d’une deuxième annonce. Personne n’avait postulé lors de la première.

[...] En septembre 2008, les trois banques principales représentant 90% du secteur font faillite à quelques jours d’intervalle, engloutissant avec elles toute une économie. Des entreprises et des emplois, mais aussi des économies, souvent placées en bourse ou sur les marchés monétaires, ont été siphonnés, tandis que les hypothèques, souvent libellées en monnaies étrangères, ont flambé avec la chute de la couronne islandaise. Les actifs des banques avaient atteint 10 fois la taille de l’économie islandaise. Du jamais vu autour du globe, même dans les pays les plus financiarisés.

Coup de main d’Eva Joly

Beaucoup ont perçu Olafur Hauksson, cet inconnu de l’élite nationale, comme un enquêteur inoffensif, placé là pour calmer une foule particulièrement remontée contre les banquiers. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 82 / 728278

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La crise islandaise   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License