Paradis fiscaux et judiciaires

La Commission européenne promet de faire pression sur Malte

lundi 23 avril 2018 par paradisfj.info

La Commission européenne promet de faire pression sur Malte

23 avr. 2018 Par Agence Reuters
- Mediapart.fr

La commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova, a annoncé lundi qu’elle se rendrait à Malte dans les prochaines semaines afin de prendre connaissance des efforts entrepris par l’île contre le blanchiment d’argent et de l’évolution de l’enquête sur l’assassinat de la journaliste Daphné Caruana Galizia.

BRUXELLES (Reuters) - La commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova, a annoncé lundi qu’elle se rendrait à Malte dans les prochaines semaines afin de prendre connaissance des efforts entrepris par l’île contre le blanchiment d’argent et de l’évolution de l’enquête sur l’assassinat de la journaliste Daphné Caruana Galizia.

Cette visite intervient alors qu’un groupe de médias locaux et internationaux, dont Reuters, ont commencé à publier des articles sur les sujets suivis par Caruana Galizia, dans le cadre d’une initiative baptisée le projet Daphné.

Daphné Caruana Galizia, qui enquêtait sur des scandales de corruption et des affaires de blanchiment d’argent comme de trafic d’influence, dont l’une concernait le Premier ministre Joseph Muscat, a été tuée le 16 octobre par une bombe placée sous sa voiture.

Dans une résolution adoptée le 15 novembre dernier, le Parlement européen a exprimé de "sérieuses préoccupations" quant à l’indépendance de la police maltaise et à la lutte contre le blanchiment d’argent sur l’île.

Vera Jourova a précisé qu’elle comptait se rendre à Malte d’ici juin pour discuter de "plusieurs" questions avec le gouvernement de Joseph Muscat.

Malte, comme d’autres Etats membres, risque une procédure de sanction parce qu’elle tarde à adopter les nouvelles règles de l’UE en matière de lutte contre le blanchiment.

Jourova a dit vouloir discuter de cette question lors de sa visite à La Vallette. Elle souhaite également aborder la question du renforcement de l’agence maltaise chargée de lutter contre le blanchiment (Financial Intelligence Analysis Unit).

"Evidemment, je veux m’enquérir de l’état des investigations sur le meurtre de Madame Galizia", a ajouté la commissaire européenne lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

AUCUN COMMANDITAIRE IDENTIFIÉ

Trois personnes - les frères Alfred et George Degiorgio et Vincent Muscat - ont été arrêtés et inculpés pour l’exécution de la journaliste, mais la police n’a toujours pas identifié de commanditaire.

"Cette enquête ne doit pas seulement permettre de traduire en justice ceux qui ont fabriqué la bombe et perpétré l’explosion qui a tué Daphné. Il s’agit aussi de découvrir qui en a donné l’ordre", a déclaré le premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans lors de la même conférence de presse. "Nous allons continuer à faire pression sur les autorités maltaises."

Vera Jourova a précisé qu’elle comptait s’entretenir avec le gouvernement maltais de son programme de vente de passeports à de riches particuliers, passeports qui ouvrent l’accès à l’UE.

Frans Timmermans a insisté sur le fait que ces passeports étaient censés n’être proposés qu’à des individus ayant un lien clair et "démontrable" avec un pays de l’UE.

"C’est une question qui pourra être soulevée auprès des autorités maltaises", a-t-il dit.

En 2014, la Commission a obligé Malte à modifier son programme afin que seules les personnes pouvant justifier d’avoir résidé au moins douze mois sur l’île pouvaient obtenir la nationalité maltaise, mais le pays a depuis lors vendu des passeports à des étrangers en fermant parfois les yeux sur ces critères, montre l’enquête du projet Daphné.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 72 / 744447

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Malte  Suivre la vie du site L’assassinat de Mme Caruana Galizia   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License