Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > La Corruption > Corruption économique > LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS > PINAULT Père & fils > Evasion fiscale : comment Kering a fait marche arrière

Evasion fiscale : comment Kering a fait marche arrière

mardi 8 mai 2018, par paradisfj.info

ÉVASION FISCALE Enquête

Evasion fiscale : comment Kering a fait marche arrière

8 mai 2018 Par Yann Philippin

Un mémo interne montre que le géant du luxe contrôlé par la famille Pinault a entamé un nettoyage de son montage d’évasion fiscale suisse en octobre 2017, un mois avant d’être officiellement mis en cause par la justice italienne. Cette manœuvre met à mal la défense de l’entreprise, qui affirme que tout était légal et transparent.

Depuis que Mediapart a révélé le 16 mars que Kering a évadé 2,5 milliards d’impôt, le géant français du luxe, propriétaire de Gucci et Yves Saint Laurent, martèle le même élément de langage : Kering est « très tranquille sur la régularité des opérations » de sa filiale suisse LGI qui opère le montage fiscal, d’autant que « sa situation est bien connue des autorités fiscales helvétiques, italiennes et françaises ». En clair, tout serait légal et déclaré aux autorités. Lire la suite.