Paradis fiscaux et judiciaires

Evasion fiscale : comment Kering a fait marche arrière

mardi 8 mai 2018 par paradisfj.info

ÉVASION FISCALE Enquête

Evasion fiscale : comment Kering a fait marche arrière

8 mai 2018 Par Yann Philippin

Un mémo interne montre que le géant du luxe contrôlé par la famille Pinault a entamé un nettoyage de son montage d’évasion fiscale suisse en octobre 2017, un mois avant d’être officiellement mis en cause par la justice italienne. Cette manœuvre met à mal la défense de l’entreprise, qui affirme que tout était légal et transparent.

Depuis que Mediapart a révélé le 16 mars que Kering a évadé 2,5 milliards d’impôt, le géant français du luxe, propriétaire de Gucci et Yves Saint Laurent, martèle le même élément de langage : Kering est « très tranquille sur la régularité des opérations » de sa filiale suisse LGI qui opère le montage fiscal, d’autant que « sa situation est bien connue des autorités fiscales helvétiques, italiennes et françaises ». En clair, tout serait légal et déclaré aux autorités. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 106 / 744447

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS  Suivre la vie du site PINAULT Père & fils   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License