Paradis fiscaux et judiciaires

1MDB : un ex-banquier de Goldman Sachs libéré

mardi 7 mai 2019 par paradisfj.info

1MDB : un ex-banquier de Goldman Sachs libéré

Scandale du fonds malaisien Extradé aux Etats-Unis, un ex-banquier de Goldman Sachs a été libéré sous caution après avoir plaidé non coupable.

Un ex-banquier malaisien de Goldman Sachs impliqué dans le vaste scandale du fonds souverain 1MDB a obtenu lundi sa liberté sous caution devant un juge américain après avoir été extradé vendredi depuis la Malaisie. Il plaide non coupable.

Après avoir été présenté lundi à un juge à New York, Ng Chong Hwa, un ancien directeur opérationnel de la banque aussi connu sous le nom de Roger Ng, a obtenu sa liberté contre le versement immédiat d’un million de dollars sur une caution totale de 20 millions de dollars.

Il a néanmoins été assigné à résidence avec une surveillance électronique, a affirmé un porte-parole du ministère de la Justice. Le prévenu a été inculpé en novembre de corruption, de contournement des contrôles comptables internes et de blanchiment d’argent par la justice américaine, qui réclamait depuis son extradition. Lundi, il a plaidé non coupable des chefs d’accusation retenus contre lui.

Le pillage du fonds 1MDB censé contribuer au développement économique de la Malaisie, a débouché sur de multiples enquêtes judiciaires et contribué à la chute de l’ex-Premier ministre malaisien Najib Razak, inculpé de corruption. Plusieurs pays enquêtent sur cette affaire, dont la Suisse.

« Extradition temporaire »

Plus tôt dans la journée, le procureur général de Malaisie, Tommy Thomas, avait confirmé qu’un accord avait été conclu avec les autorités américaines en vue d’une « extradition temporaire » de Roger Ng afin de permettre « à la justice américaine d’instruire l’affaire sans attendre ». Une fois celle-ci bouclée, il devra « retourner en Malaisie pour répondre à nos accusations », a ajouté le procureur.

Le rôle du géant de la finance américain Goldman Sachs dans des émissions obligataires de plus de 6,5 milliards de dollars au profit du fonds est également dans le collimateur des justices américaine et malaisienne.

Les autorités malaisiennes accusent plusieurs employés de la banque et certaines de ses entités d’avoir détourné 2,7 milliards de dollars de 1MDB sous forme de rétrocommissions lors de trois émissions obligataires. Les enquêteurs soupçonnent que les sommes détournées ont été ensuite blanchies via le système financier américain.

4,5 milliards détournés

La Malaisie et les Etats-Unis ont aussi engagé des poursuites contre un autre haut responsable de la banque américaine, Tim Leissner, qu’ils soupçonnent d’être impliqué dans ce détournement. Ce dernier a déjà plaidé coupable aux Etats-Unis dans cette affaire.

Le ministère américain de la Justice estime que 4,5 milliards de dollars ont été détournés du fonds souverain par l’ex-Premier ministre malaisien Najib Razak et ses proches. Depuis sa chute du pouvoir, ce dernier fait l’objet d’une dizaine de poursuites qui lui valent d’être jugé en ce moment à Kuala Lumpur.

En Suisse, les investigations concernent quelque 10 millions de dollars, avait rappelé au début du mois d’avril le Ministère public de la Confédération (MPC). Sur cette somme, 6 apparaissent avoir été utilisés en violation de la loi pénale helvétique. Six personnes sont sous enquête et deux banques sont suspectées d’être mêlées à l’affaire. Quatre cent millions de francs ont en outre été gelés dans le cadre de la procédure.

(ats/nxp)

Créé : 07.05.2019, 01h29


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 46 / 970812

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent asiatique  Suivre la vie du site Malaisie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License