Paradis fiscaux et judiciaires

« Football Leaks » : la détention provisoire du lanceur d’alerte Rui Pinto prolongée de trois mois

mercredi 26 juin 2019 par paradisfj.info

Sport
Football Leaks

« Football Leaks » : la détention provisoire du lanceur d’alerte Rui Pinto prolongée de trois mois

Les avocats du jeune homme, à l’origine des révélations des « Football Leaks », dénoncent « une persécution judiciaire » de la part des autorités portugaises.

Par Rémi Dupré Publié aujourd’hui à 17h05, mis à jour à 17h06

Combien de temps Rui Pinto restera-t-il en prison ? Encore un bon moment, semble-t-il. A l’origine des révélations des « Football Leaks », qui ont déclenché une tornade à l’automne 2016 et deux ans plus tard, le lanceur d’alerte portugais a vu sa détention provisoire prolongée de trois mois, lundi 24 juin, par les autorités judiciaires de son pays.

Le jeune homme de 30 ans est incarcéré à Lisbonne depuis mars et son extradition autorisée par la Hongrie, où il résidait. Chargé de la procédure à ce stade, le parquet souhaiterait étendre à un an sa détention provisoire, jugeant son cas « complexe ». Rui Pinto, alias « John », n’a plus été entendu par la justice portugaise depuis sa première audition, en mars.

Contacté par Le Monde, son avocat portugais, Francisco Teixeira da Mota, est catégorique : « Il n’y a aucune raison juridique de garder Rui Pinto en prison. » Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 355 / 1076532

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les sports de compétition  Suivre la vie du site Football Leaks   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License