Paradis fiscaux et judiciaires

Thomas de Ricolfis : « En cinq ans, la criminalité financière a augmenté de 20 %»

lundi 1er juillet 2019 par paradisfj.info

Thomas de Ricolfis : « En cinq ans, la criminalité financière a augmenté de 20 %»

Le Haut-commissaire prend la direction de la lutte contre la criminalité financière qui regroupe des services spécialisés, chargés d’enquêtes menant aux paradis fiscaux.

Par Jean-Michel Décugis et Eric Pelletier
Le 1 juillet 2019 à 05h54, modifié le 1 juillet 2019 à 07h19

Commissaire divisionnaire, Thomas de Ricolfis prend la tête ce lundi d’une nouvelle sous-direction de la police judiciaire exclusivement consacrée à la lutte contre la criminalité financière (SLDCF). L’entité regroupe notamment les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) et de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF). Cette force de frappe doit permettre de développer un suivi unique dans le traitement des dossiers sur l’ensemble du territoire.

[...] Quels seront les avantages d’une telle structure ?

Raccourcir les délais de traitement des dossiers financiers, souvent critiqués pour leur lenteur. Il s’agit aussi de créer une filière d’excellence pour l’investigation financière, dont les enquêteurs sont répartis sur tout le territoire. Nous devons devenir un référent national en la matière. À terme, les effectifs atteindront de 250 à 260 personnes. L’année prochaine, la sous-direction sera organisée selon quatre grandes thématiques : fraude fiscale, lutte anticorruption, lutte contre le blanchiment et la plateforme de saisie des avoirs criminels. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 136 / 1300398

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La France   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License