Paradis fiscaux et judiciaires

Les dessous du départ du directeur de Tracfin

mercredi 24 juillet 2019 par paradisfj.info

TURN OVER

Les dessous du départ du directeur de Tracfin

Par François Koch, publié le 22/07/2019 à 16:59 , mis à jour le 24/07/2019 à 09:50

Bruno Dalles, patron de la cellule anti-blanchiment de Bercy, pourtant renouvelé jusqu’en 2021, vient d’être discrètement remercié. Décryptage de cet étonnant limogeage.

Rarement l’éviction du directeur d’une institution hyper sensible n’aura été si discrète et mystérieuse. Le 10 juillet, par décision du conseil de ministres, le magistrat Bruno Dalles, patron de la cellule anti-blanchiment de Bercy dite Tracfin, a été remplacé par l’inspectrice générale des finances Maryvonne Le Brignonen. L’acronyme Tracfin est peu connu mais les informations que ce corps de contrôle et de renseignements a signalées sont souvent devenues des affaires célèbres : de Cahuzac à Balkany, de Tapie au Front national, de Thomas Fabius aux frères Bogdanov... sans oublier Alexandre Benalla.

Le très intègre Bruno Dalles aurait-il transmis à la justice une information financière mettant en difficultés un homme appartenant aux cercles macroniens ? Cela se dit. Mais sans l’ombre d’une preuve. Officiellement, il ne s’agirait même pas d’une éviction, alors qu’en 2018 Bruno Dalles avait été renouvelé pour un second mandat de trois années, jusqu’en 2021, preuve qu’il avait la confiance du gouvernement. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1352 / 1076532

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site GAFI & Tracfin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License