Paradis fiscaux et judiciaires

La fin d’Alexandre Djouhri, intermédiaire de la sarkozie

mercredi 20 novembre 2019 par paradisfj.info

La fin d’Alexandre Djouhri, intermédiaire de la sarkozie

Ami de Claude Guéant, proche de Nicolas Sarkozy, au cœur des plus gros contrats de la droite… Dans « l’Affairiste », deux journalistes du « Monde » racontent l’intriguant parcours d’Alexandre Djouhri, de Sarcelles à l’Elysée.

Par Caroline Michel-Aguirre
Publié le 20 novembre 2019 à 10h40

«  Le monde de Monsieur Alexandre a disparu sans qu’il s’en rende compte », écrivent Simon Piel et Joan Tilouine à la fin de « l’Affairiste », leur biographie très documentée d’Alexandre Djouhri, en librairies depuis le 16 octobre (Stock). Sur ce point, on serait tenté de les contredire : si sa carrière n’était pas terminée, l’intermédiaire, en résidence surveillée à Londres depuis janvier 2018 et réclamé par la justice française dans le cadre de l’enquête sur les supposés financements libyens de la sarkozie, ne se serait sans doute pas confié à eux. Car les intermédiaires sont comme les vampires : toute apparition dans la lumière leur est mortelle ; une fois sortis de l’ombre protectrice de l’anonymat, ils ne peuvent plus exercer leur activité. On peut donc établir, sans trop d’hésitation, que ce livre marque la fin professionnelle d’Alexandre Djouhri. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 95 / 1295869

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Nicolas Sarkozy  Suivre la vie du site L’affaire des financements libyens   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License