Paradis fiscaux et judiciaires

Années de plomb en Argentine : retour sur les failles révélées par le parcours de Mario Sandoval

dimanche 22 décembre 2019 par paradisfj.info

International

Années de plomb en Argentine : retour sur les failles révélées par le parcours de Mario Sandoval

22 décembre 2019 Par Camille Audibert et Faiza Zerouala

Extradé par la France, Mario Sandoval, ex-policier argentin sous la dictature militaire, est soupçonné d’avoir participé à plus de 500 faits de meurtre, séquestration et torture. La justice argentine l’accuse spécifiquement de la disparition d’un étudiant en 1976. Retour sur une histoire qui révèle la complexité de l’instruction des procès de la dictature et les failles entourant un parcours qui serait parvenu à taire en France un sinistre passé.

Buenos Aires (Argentine), correspondance.– Escorté par la police argentine, il avance dans l’aéroport de Buenos Aires le regard au sol, éclipsé par la visière d’une casquette, et les menottes dissimulées sous une veste jetée sur les poignets. Il porte deux pull-overs, malgré la chaleur humide de l’été austral. Mario Sandoval, 66 ans, ex-policier argentin sous la dictature militaire (1976-1983), est arrivé en Argentine lundi 16 décembre, extradé par la France à la demande de la justice argentine, qui l’accuse de la disparition d’un étudiant en 1976. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 53 / 1388789

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire  Suivre la vie du site Histoire mondiale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License