Paradis fiscaux et judiciaires

Le chinois Casil vend l’aéroport de Toulouse à Eiffage et réalise une grosse plus-value

lundi 30 décembre 2019 par paradisfj.info

Économie
Transports

Le chinois Casil vend l’aéroport de Toulouse à Eiffage et réalise une grosse plus-value

A l’automne, les actionnaires locaux avaient encore évoqué une « gestion strictement mercantile et à court terme » de la part du groupe chinois.

Publié aujourd’hui à 19h45

Près de 200 millions d’euros : c’est la plus-value réalisée par le chinois Casil sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Le groupe français Eiffage a en effet conclu, lundi 30 décembre, le rachat pour presque 500 millions d’euros des parts du groupe chinois dans l’aéroport du Sud-Ouest, le troisième du pays en matière de fréquentation.

Cette acquisition vient conclure un feuilleton économico-diplomatique qui dure depuis 2015. A cette date, l’aéroport avait été privatisé et acheté à hauteur de 49,9 % par le groupe chinois Casil, pour un montant de 308 millions d’euros.

Une « gestion strictement mercantile »

L’opération avait suscité la polémique, les responsables des collectivités locales accusant Casil de chercher uniquement à maximiser ses dividendes au détriment des réserves financières de l’aéroport. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 112 / 1746612

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La France  Suivre la vie du site Privatisation de l’aéroport de Toulouse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License