Paradis fiscaux et judiciaires

Yémen : derrière la guerre, la mainmise de Total sur le gaz

vendredi 3 janvier 2020 par paradisfj.info

MOYEN-ORIENT Enquête

Yémen : derrière la guerre, la mainmise de Total sur le gaz

3 janvier 2020 Par Morgane Remy et Eva Thiébaud

Profitant de la dépendance du Yémen aux hydrocarbures et de la bienveillance des autorités, la multinationale française s’est imposée à partir du milieu des années 1990 comme un acteur majeur dans la transformation et l’exportation de gaz. Sa gigantesque usine de Balhaf est à l’arrêt depuis 2015 à cause de la guerre. Alors que le pays veut relancer son activité, Total se retrouve plus que jamais en position de force.

« La reprise des exportations de gaz est importante pour le peuple yéménite. La population a besoin de nourriture, de médicaments, de services et d’éducation », déclare auprès de Mediapart Rajeh Badi, le porte-parole du gouvernement yéménite. Nul doute que le Yémen rêve de relancer ses ventes de gaz. L’unique usine de production du pays, détenue à près de 40 % par le géant français Total, pouvait en effet en fournir chaque année presque 7 millions de tonnes sous forme liquéfiée, avant son arrêt lié à la guerre en 2015. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 104 / 1746612

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Génocides et crimes contre l’humanité  Suivre la vie du site La guerre au Yemen   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License