Paradis fiscaux et judiciaires

Le hacker Rui Pinto assume être à l’origine des « Luanda Leaks »

lundi 27 janvier 2020 par paradisfj.info

Afrique
Angola

Le hacker Rui Pinto assume être à l’origine des « Luanda Leaks »

Le pirate informatique a transmis à la fin de 2018, « l’ensemble des données à l’origine des récentes révélations » sur la fortune d’Isabelle dos Santos, fille de l’ex-président angolais.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 11h21, mis à jour à 12h06

A l’origine du scandale des « Football Leaks », le pirate informatique portugais Rui Pinto a frappé un nouveau coup en révélant être également derrière les « Luanda Leaks » : il revendique la fuite de 715 000 documents compromettants pour la milliardaire angolaise Isabel dos Santos. « On savait que plusieurs de nos sociétés avaient été ciblées par un hackeur portugais », avait affirmé la semaine dernière Sindika Dokolo, l’époux congolais de la femme la plus riche d’Afrique.

Selon ses avocats, le hackeur de 31 ans a agi par « devoir de citoyenneté et sans contrepartie », et « assume la responsabilité » d’avoir transmis, à la fin de 2018, « l’ensemble des données à l’origine des récentes révélations » sur la fortune de la fille de l’ex-président angolais. Rui Pinto « a souhaité favoriser la compréhension d’opérations complexes menées avec la complicité de banques et de juristes qui non seulement appauvrissent le peuple et l’Etat d’Angola, mais sont également susceptibles d’avoir porté gravement atteinte à l’intérêt général au Portugal ».

Ces données leur sont parvenues à travers la Plate-forme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF), présidée par Me Bourdon, l’avocat au barreau de Paris qui représente également Edward Snowden, Hervé Falciani (SwissLeaks) ou Antoine Deltour (LuxLeaks). Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 41 / 1481422

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site ICIJ  Suivre la vie du site Luanda Leaks   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License