Paradis fiscaux et judiciaires

De Grisogono met la clé sous la porte

mercredi 29 janvier 2020 par paradisfj.info

De Grisogono met la clé sous la porte

La direction de l’entreprise joaillière genevoise a annoncé à ses employés ce mercredi « l’impossibilité de continuer » son activité. Soixante-cinq emplois sont menacés

LT
Publié mercredi 29 janvier 2020 à 14:14, modifié mercredi 29 janvier 2020 à 14:16.

La situation n’a pas cessé de se dégrader. Ce mercredi, le couperet est tombé. Dans un communiqué envoyé au Temps, la marque joaillière genevoise De Grisogono annonce avoir déposé une requête de mise en faillite aux autorités et confirme une information de GHI.

« Si cette requête est acceptée, la totalité des emplois en Suisse (soit 65 postes) sera vraisemblablement supprimée », écrit-elle. Selon la Tribune de Genève, qui a publié l’information mardi soir, une quinzaine d’emplois sont également touchés à l’étranger.

En vente depuis des mois

La marque, qui avait été rachetée en 2012 par Isabel dos Santos (fille de l’ancien président angolais) et son mari, était en vente depuis des mois. « Malgré de considérables avancées, la transaction n’a pu aboutir. Sans soutien financier des actionnaires actuels, et sans repreneur, la solvabilité de l’entreprise est désormais remise en question, rendant de ce fait la continuation de l’activité impossible », regrette l’entreprise. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 66 / 1465546

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site ICIJ  Suivre la vie du site Luanda Leaks   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License