Paradis fiscaux et judiciaires

Tidjane Thiam, patron de Credit Suisse, sur la sellette

lundi 3 février 2020 par paradisfj.info

Tidjane Thiam, patron de Credit Suisse, sur la sellette

03/02/2020 | 13:21

Zurich (awp) - Le successeur de Tidjane Thiam à la tête de Credit Suisse pourrait être désigné mardi, à l’issue d’une séance du conseil d’administration. Les spéculations sur un remplacement du directeur général de la grande banque ont repris de plus belle dans la presse en ce début de semaine.

Les noms de successeurs potentiels à M. Thiam continuent à circuler, rapportent lundi les quotidiens du groupe Tamedia, citant des sources proches du dossier. Thomas Gottstein, directeur de la Credit Suisse (Suisse), et Eric Varvel, en charge de la gestion d’actifs, seraient les candidats les plus sérieux. Le conseil d’administration envisagerait même de nommer le duo et mettre en place une codirection générale.

Contactée par AWP, la banque n’a pas souhaité commenter le contenu de ces articles.

L’agence Bloomberg a allumé la mèche dans ce dossier explosif, affirmant vendredi que le président Urs Rohner préparait une liste de successeurs potentiels à Tidjane Thiam. Simultanément, des proches de M. Thiam feraient pression sur le président Rohner pour qu’il mette un terme à son mandat lorsque celui-ci arrivera à échéance, l’an prochain.

Credit Suisse, pour sa part, a affirmé que ces allégations ne sont pas correctes.

David Herro, vice-directeur de l’actionnaire de Credit Suisse Harris Associates a envoyé un courriel à Bloomberg dans lequel il dit vouloir maintenir M. Thiam à son poste et appelle de ses voeux un remplacement du président d’ici 2021.

Spirale négative

Le numéro deux bancaire helvétique est dans l’oeil du cyclone depuis l’affaire de surveillance de l’ex-directeur de la gestion de fortune, Iqbal Khan, passé depuis au rival UBS. La filature du banquier vedette, qui s’est soldée par une course-poursuite rocambolesque en ville de Zurich en septembre, a éclaboussé jusqu’à la direction générale de Credit Suisse.

Homme de confiance de Tidjane Thiam, le directeur opérationnel Pierre-Olivier Bouée a démissionné suite à cette affaire. Le patron de la grande banque n’aurait pas été au courant, selon les résultats d’une enquête externe diligentée par Credit Suisse.

Peu avant Noël, la presse révélait que le directeur des ressources humaines Peter Goerke avait également fait l’objet d’une surveillance. Entre-temps, le gendarme financier Finma a ouvert une enquête pour faire la lumière sur ces pratiques. La multiplication des révélations a nui à l’image de l’établissement zurichois.

Tidjane Thiam a pris la tête de Credit Suisse en juillet 2015, en remplacement de l’Américain Brady Dougan. Le Franco-Ivoirien dirigeait auparavant l’assureur britannique Prudential. Urs Rohner siège au conseil d’administration de la banque aux deux voiles depuis 2009 et le préside depuis 2011. Il a oeuvré au sein de la direction générale du groupe entre 2004 et 2009.

ys/rw/fr/jh


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 95 / 1465546

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site LE CREDIT SUISSE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License