Paradis fiscaux et judiciaires

Les salaires et bonus extraordinaires de Carlos Ghosn aux Pays-Bas

mardi 11 février 2020 par paradisfj.info

Enquête

Les salaires et bonus extraordinaires de Carlos Ghosn aux Pays-Bas

Par Laurent Léger, publié le 11/02/2020 à 09:20 , mis à jour à 15:12

Un procès à Amsterdam a révélé les conditions troublantes dans lesquelles 7,8 millions ont été versés à l’ex-PDG par une société de Nissan et Mitsubishi.

Plus discret que celui mené à Paris, le combat engagé à Amsterdam par Carlos Ghosn n’en est pas moins crucial pour l’ex magnat de l’automobile. La preuve : ce dernier réclame devant un tribunal de district pas moins de 15 millions d’euros, soit autant que devant les prud’hommes français, à ses anciens employeurs. Cette fois-ci, il s’agit de Nissan et de Mitsubishi - on l’oublie parfois mais la seconde firme japonaise fait également partie de l’Alliance.

Une structure regroupant les deux groupes, créée en juin 2017 à Amsterdam, où la fiscalité est clémente et le droit des sociétés plus soupe qu’ailleurs, avait un certain... Carlos Ghosn, à la fois comme administrateur, aux côtés du patron de Nissan et de celui de Mitsubishi, et aussi comme directeur général. Dénommée Nissan-Mitsubishi BV (NMBV), elle limogea Ghosn à la demande des deux firmes automobiles après son arrestation au Japon et, surtout, après que l’existence de curieux paiements à ce dernier a été révélée. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 65 / 1460046

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale  Suivre la vie du site Affaire Ghosn   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License