Paradis fiscaux et judiciaires

Le parquet financier ouvre une enquête préliminaire dans l’affaire de la journaliste maltaise assassinée

mercredi 12 février 2020 par paradisfj.info

Police et justice
Europe

Le parquet financier ouvre une enquête préliminaire dans l’affaire de la journaliste maltaise assassinée

L’enquête ouverte en France fait suite à une plainte déposée contre X, en décembre 2019, par la famille de Daphne Caruana Galizia.

Par Jean-Baptiste Chastand et Anne Michel Publié aujourd’hui à 15h55, mis à jour à 16h50

Selon les informations du Monde, le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire pour « corruption d’agent public étranger », mercredi 12 février, dans l’« affaire Daphne Caruana Galizia », du nom de la journaliste maltaise anticorruption assassinée en octobre 2017, à Malte, tuée dans l’explosion de sa voiture.

Cette enquête, ouverte sur le territoire français, fait suite à une plainte contre X, déposée le 3 décembre 2019, auprès de la justice française, par la famille de la journaliste (son mari, Peter Caruana Galizia, et ses trois fils, Matthew, Andrew et Paul) ainsi que par l’ONG Reporters sans frontières (RSF), qui défend la liberté de la presse.

La plainte vise notamment Yorgen Fenech, un puissant homme d’affaires maltais de 38 ans, soupçonné d’avoir commandité l’assassinat de la journaliste d’investigation de 53 ans pour un montant de 150 000 euros, et inculpé à ce titre. Yorgen Fenech possédant aussi des actifs en France, dont un hôtel et des chevaux de course, il s’agit de voir si ces activités françaises ont pu servir à financer la corruption à Malte ou l’exécution de Daphne Caruana Galizia.
Entraide pénale internationale

Dans son communiqué diffusé mercredi, le procureur de la République financier, chef du PNF, précise que l’enquête vise à « rechercher si les activités économiques localisées en France des personnes soupçonnées par la justice maltaise d’avoir joué un rôle dans l’assassinat ont été le support d’une corruption d’agents publics étrangers ». L’enquête est confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

« Les investigations diligentées par le PNF seront menées dans un esprit d’étroite coopération et de complémentarité d’enquête avec les autorités judiciaires maltaises, saisies des faits d’assassinat », ajoute le PNF. Les résultats de l’enquête française leur seront transmis dans le cadre de l’entraide pénale internationale.

Directeur jusqu’à son arrestation du conglomérat Tumas Group (immobilier, hôtels, casinos…), une holding familiale, Yorgen Fenech a été formellement inculpé de « complicité de meurtre » dans son pays, le 30 novembre 2019, puis placé en détention provisoire. Il avait auparavant tenté de fuir l’île à bord de son yacht.

Alors que ses biens maltais ont déjà été gelés par la justice, ses activités en France vont être scrutées. L’homme d’affaires y détient notamment deux sociétés hôtelières ayant pour maison mère Tumas Group, dont l’une est propriétaire du Hilton d’Evian-les-Bains (Haute-Savoie), ainsi que des chevaux de course. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 90 / 1746612

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Malte  Suivre la vie du site L’assassinat de Mme Caruana Galizia   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License