Paradis fiscaux et judiciaires

Les forfaits fiscaux perdent de l’intérêt

vendredi 14 février 2020 par paradisfj.info

Les forfaits fiscaux perdent de l’intérêt

BILAN Face aux nouvelles exigences de Berne dès 2021, bon nombre d’étrangers – des Français établis en Suisse surtout – préfèrent la taxation ordinaire, souvent plus chère mais plus sûre.

Privilège parfois contesté, mal vu sur la gauche de l’échiquier, le forfait fiscal des résidents étrangers coûtera plus cher au 1er janvier prochain. La législation fédérale décidée en 2016 avait prévu un délai de cinq ans pour les étrangers au bénéfice d’un tel forfait : 4000 à 5000 personnes sont concernées. Les cinq ans sont désormais écoulés.

Le nombre de personnes soumises à l’impôt « d’après la dépense » est déjà en nette baisse : -26% en Valais, -24% dans le canton de Vaud et -17% à Genève. Plusieurs raisons : le départ de riches étrangers vers le Portugal, l’Italie ou la Grande-Bretagne, le décès des bénéficiaires qui sont souvent des retraités ou l’échange automatique d’informations avec des pays comme la France.

[...] Un impôt sur la fortune « pénalisant »

C’est l’impôt sur la fortune – une « spécialité helvétique » parmi les plus lourdes d’Europe – qui s’avère pénalisant, estime le fiscaliste. A Genève, pour 20 millions de fortune, il en coûte 200 000 francs au contribuable (1%). Le patron d’une fiduciaire lausannoise assure même que cet impôt sur la fortune coûte nettement plus qu’il ne rapporte au fisc helvétique. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 205 / 1706154

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License