Paradis fiscaux et judiciaires

Suède : annonce prochaine dans l’enquête sur l’assassinat d’Olof Palme

vendredi 5 juin 2020 par paradisfj.info

Suède : annonce prochaine dans l’enquête sur l’assassinat d’Olof Palme

5 juin 2020 Par Agence France-Presse
- Mediapart.fr

La justice suédoise va annoncer mercredi si elle met un terme à l’enquête sur l’assassinat du Premier ministre Olof Palme en 1986, qui reste non élucidé, ou si elle entame des poursuites.

La justice suédoise va annoncer mercredi si elle met un terme à l’enquête sur l’assassinat du Premier ministre Olof Palme en 1986, qui reste non élucidé, ou si elle entame des poursuites.

Le dirigeant social-démocrate avait été abattu dans le centre de Stockholm le 28 février 1986, à l’âge de 59 ans, alors qu’il rentrait à pied du cinéma avec sa femme, sans gardes du corps.

Son agresseur avait approché le couple par derrière et tiré sur l’homme politique dans le dos, le laissant agoniser dans une mare de sang sur le trottoir.

« Le procureur en chef Krister Petersson annoncera sa décision et (...) parlera de l’enquête », a indiqué vendredi le parquet dans un communiqué.

L’assassinat d’Olof Palme reste non élucidé à ce jour : des milliers de personnes ont été entendues, des dizaines d’autres ont revendiqué l’acte et le dossier occupe 250 mètres d’étagères.

Christer Pettersson, un petit délinquant toxicomane, a été inculpé pour cet assassinat en juillet 1989 après avoir été identifié par l’épouse d’Olof Palme, Lisbet lors d’une présentation de suspects très critiquée. Son témoignage avait été fragilisé par les conditions, entachées d’irrégularités, dans lesquelles il avait été recueilli. Après avoir avoué le meurtre, ce marginal s’était rétracté. Il est mort en 2004 et Lisbet en 2018.

Au fil des années, parmi d’autres, ont été soupçonnés le parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), l’armée et la police suédoises ou les services secrets sud-africains.

Petersson dirige l’enquête depuis 2017.

Les experts et les médias suédois ont laissé entendre ces derniers mois que l’affaire allait probablement être classée car les principaux suspects cités dans les médias ces dernières années sont tous morts.

Grand orateur, Olof Palme avait pris position contre la guerre du Viêtnam, l’apartheid et l’énergie nucléaire. Il a également soutenu les gouvernements communistes à Cuba et au Nicaragua. Son assassinat avait plongé la Suède en état de choc.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 50 / 1672703

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire  Suivre la vie du site Histoire mondiale  Suivre la vie du site L’assassinat du premier ministre suédois Olof Palme   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License