Paradis fiscaux et judiciaires

Le réseau imaginaire de l’ex-agent Marchiani

jeudi 20 octobre 2005

Le réseau imaginaire de l’ex-agent Marchiani

Société

Le préfet était interrogé hier sur des commissions reçues par une société hollandaise.

Par Karl LASKE jeudi 20 octobre 2005

Extraits :

Il a bien eu des comptes en Suisse, mais c’est la seule chose dont il se souvienne vraiment. Comme l’agent amnésique de la Mémoire dans la peau, le préfet Jean-Charles Marchiani tâtonne. Il n’est sûr de rien. Entendu, hier, devant la 11e chambre correctionnelle de Paris sur les commissions reçues de la société hollandaise Vanderland, Marchiani a ressorti la photocopie de sa comptabilité secrète.

Cette feuille mystérieuse a été saisie chez lui en décembre 2001. Elle se trouvait dans une sacoche. Comme les policiers avant lui, le président Olivier Leurent s’étonne qu’elle n’ait pas été « mise au coffre ». « J’ai oublié ça », dit Marchiani.

« C’est tout à fait clair ! », dit Marchiani, sa feuille à la main. « Vous êtes le seul à le trouver clair », rétorque le président. « Les gens sont désignés par des noms de code ou leurs propres noms, reprend Marchiani. Vous avez des versements à X ou Y et après je mets "il reste tant au budget". Il n’y a rien de mal à récapituler. » D’après lui, des zones d’action sont déductibles. « Albert, ça faisait Algérie. Claude, ça faisait Congo.

Ce sont des opérations à l’étranger. Je me tue à vous le dire. » « Restez vivant », se moque le président. « Vous faites le total des sommes : vous voyez un agent à Tunis qui est payé, un agent à Rabat qui est payé. » Les juges se retiennent de rire.

Hélas, le réseau fantomatique décrit par Marchiani a été plus que grillé par la découverte de ses comptes en Suisse. Ces hommes de l’ombre sont d’ailleurs à ses côtés devant le tribunal. Claude Marchiani, son frère cadet, qui a reçu 500 000 francs. Claude Pasqua, le cousin germain de l’ex-ministre de l’Intérieur, ancien directeur commercial de Vanderland. Et d’autres intervenants dans le contrat signé avec les Aéroports de Paris pour le tri de bagages.

Leur témoignage se situe à des années-lumière du scénario de Marchiani.

Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2192 / 629963

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Charles Pasqua   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License