Paradis fiscaux et judiciaires

L’industrie de la mode accusée de "profiter du travail forcé des Ouïghours"

vendredi 24 juillet 2020 par paradisfj.info

Asie

L’industrie de la mode accusée de "profiter du travail forcé des Ouïghours"

Par LEXPRESS.fr , publié le 24/07/2020 à 10:21 , mis à jour à 21:27

Plus de 180 organisations appellent les grandes marques de prêt-à-porter à couper leurs liens avec les fournisseurs en lien avec les camps où sont détenus des Ouïghours.

La pression sur Pékin se fait de plus en plus forte. Comme le rapporte Courrier International, plus de 180 organisations, établies dans 36 pays, appellent les grandes marques de prêt-à-porter à couper leurs liens avec les fournisseurs en lien avec les camps où sont détenus des Ouïghours, le principal groupe ethnique du Xinjiang, une immense région du nord-ouest de la Chine.

"La quasi-totalité de l’industrie du prêt-à-porter [mondiale] profite du travail forcé des Ouïghours et des turcophones musulmans" déplore une coalition de groupes de défense des Droits humains dans un communiqué repris par The Guardian. La Chine est plus le gros producteur de coton au monde, et 84% de sa production totale provient du Xinjiang, précise le journal britannique. Le coton est ensuite souvent acheminé vers les usines de prêt-à-porter du Bangladesh, du Cambodge ou du Vietnam. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 50 / 1749289

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Génocides et crimes contre l’humanité  Suivre la vie du site L’oppression des Ouïgours   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License