Paradis fiscaux et judiciaires

Journaliste assassinée à Malte : l’ex-Premier ministre interrogé par la police

vendredi 21 août 2020 par paradisfj.info

Journaliste assassinée à Malte : l’ex-Premier ministre interrogé par la police

21 août 2020 Par Agence France-Presse
- Mediapart.fr

L’ancien Premier ministre maltais Joseph Muscat a été interrogé vendredi par la police dans le cadre de l’enquête sur le meurtre en 2017 à Malte de la journaliste d’investigation Daphne Caruana Galizia.

L’ancien Premier ministre maltais Joseph Muscat a été interrogé vendredi par la police dans le cadre de l’enquête sur le meurtre en 2017 à Malte de la journaliste d’investigation Daphne Caruana Galizia.

« La police m’a confirmé que je ne fais pas l’objet d’une enquête dans le cadre de cette affaire », a-t-il affirmé à des journalistes en sortant du siège de la police à Floriana près de La Valette.

Le meurtre de Daphne Caruana, morte dans l’explosion de sa voiture piégée le 16 octobre 2017, avait provoqué un séisme politique dans la petite île et le départ en janvier de M. Muscat, accusé d’avoir interféré et protégé ses collaborateurs dans l’enquête sur le meurtre de la journaliste.

Trois hommes sont accusés d’avoir commis ce meurtre, tandis qu’un homme d’affaires, Yorgen Fenech, est accusé d’en être l’ordonnateur. Yorgen Fenech a été arrêté en novembre, ainsi que celui qui fut pendant longtemps le chef de cabinet de M. Muscat, Keith Schembri, qui a ensuite été libéré mais fait toujours l’objet d’une enquête. M. Fenech l’a désigné comme le « vrai commanditaire » du meurtre.

Joseph Muscat a affirmé vendredi que pratiquement tous les points abordés lors de son interrogatoire étaient déjà du domaine public.

« Bien que je ne sois pas autorisé à donner des détails, je peux dire que pratiquement tous les points soulevés aujourd’hui relèvent du domaine public, et je les ai déjà démentis publiquement », a-t-il affirmé, en référence à un article du journal Times of Malta datant de deux mois selon lequel il aurait demandé à Yorgen Fenech des détails sur des enregistrements secrets dans le but de protéger Keith Schembri.

L’arrestation de M. Fenech avait entraîné la démission du ministre du Tourisme (et précédemment de l’Energie) Konrad Mizzi et de Keith Schembri, à l’époque chef de cabinet de Joseph Muscat.

En creusant le volet maltais des fameux Panama Papers, Daphne Caruana Galizia avait révélé qu’une société de Dubaï, la 17 Black, avait versé 2 millions d’euros à MM. Schembri et Mizzi pour des services non précisés. Le consortium de journalistes Daphne Project, qui a repris ses enquêtes, a révélé que la 17 Black appartenait à Yorgen Fenech.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 64 / 1747534

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Malte  Suivre la vie du site L’assassinat de Mme Caruana Galizia   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License