Paradis fiscaux et judiciaires

Au Cameroun, le consulat de Russie au cœur d’une étrange affaire politico-financière

mercredi 23 septembre 2020 par paradisfj.info

Afrique
FinCEN Files

Au Cameroun, le consulat de Russie au cœur d’une étrange affaire politico-financière

La représentation diplomatique a reçu des milliers de dollars d’une société écran impliquée dans un scandale ayant abouti à la mort de l’avocat russe Sergueï Magnitski.

Par Josiane Kouagheu et Will Fitzgibbon Publié aujourd’hui à 21h00

Il est minuit ce vendredi 22 septembre 2006. L’heure des opérations financières intercontinentales. Cette nuit-là, une société de Birmingham, dans le centre de l’Angleterre, du nom d’Armut Services LLP, transfère 2 000 dollars (1,1 million de francs CFA, 1 700 euros au cours actuel) au consulat de Russie à Douala, la capitale économique du Cameroun. L’argent atterrit sur un compte de la représentation diplomatique russe ouvert à la filiale camerounaise de la banque française Société générale pour rémunérer des « services de consulting », précise un relevé bancaire auquel Le Monde a eu accès.

Le même jour, à la même heure, Armut Services envoie aussi 60 000 dollars vers Conakry. En Guinée, ce sont encore les services de la filiale locale de la Société générale qui sont utilisés et le destinataire de la somme est cette fois une entreprise guinéenne, Ets Export Drev Prom EDP.

Ces informations sont issues de documents bancaires confidentiels, les « FinCEN Files », transmis par le site d’information BuzzFeed News au Trésor américain et au Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), dont Le Monde est partenaire. Ils sont une illustration de la manière dont les grandes banques peinent à lutter contre la circulation de l’argent sale, y compris en Afrique.

Car en réalité, Armut Services est une société écran, créée le 9 décembre 2005, qui opère depuis une adresse utilisée par environ 900 autres entités dormantes, selon les documents bancaires issus des « FinCEN Files ». Cette entreprise, dissoute en 2009, est par ailleurs impliquée dans de nombreuses affaires politico-financières. Avec parfois même des cadavres.

Comme Sergueï Magnitski, l’avocat russe torturé puis mort en prison, en 2009, pour avoir dénoncé un vaste scandale d’extorsion et de fraude fiscale. Dans son rapport 2017 sur les sociétés offshore au Royaume-Uni, l’ONG de lutte contre la corruption Transparency International faisait explicitement le lien, rappelant qu’Armut Services a été « utilisée » pour aider à sortir de Russie « 230 millions de dollars dans le scandale de Hermitage Capital qui a coûté la vie au lanceur d’alerte Sergueï Magnitski ». Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 54 / 1766322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site ICIJ  Suivre la vie du site FinCEN Files   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License