Paradis fiscaux et judiciaires

Rouages et carences du financement du négoce

lundi 28 septembre 2020 par paradisfj.info

Matières premières

Rouages et carences du financement du négoce

De la lettre de crédit garantie par la cargaison aux prêts accordés à un pays producteur, les négociants disposent d’une large palette d’outils pour financer leurs échanges. Un rapport de Public Eye pose un regard critique sur ces pratiques, à deux mois de la votation pour des multinationales responsables

Sébastien Ruche
Publié lundi 28 septembre 2020 à 09:21
Modifié lundi 28 septembre 2020 à 09:22

Comment se financent concrètement les acteurs du secteur des matières premières, et avec quel degré de supervision ? L’ONG Public Eye répond à ces questions dans un rapport publié ce lundi, premier jour du FT Summit, la grande réunion des acteurs des matières matières organisée habituellement à Lausanne (mais uniquement en ligne cette année).

L’ex-Déclaration de Berne passe en revue les différents instruments financiers utilisés par les négociants en commodities et évalue pour chacun d’eux le degré de contrôle des banques. L’ONG met ainsi en évidence les carences du système, parfois importantes. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 55 / 1794978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site La Déclaration de Berne / Public Eye   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License