Paradis fiscaux et judiciaires

L’argent sale provient aussi de l’évasion fiscale

mardi 14 août 2007

Dimanche 12 août 2007 - No. 16243

DANIEL RIOT, JOURNALISTE, EX-DIRECTEUR DE LA RÉDACTION EUROPÉENNE DE FRANCE 3

« L’argent sale provient aussi de l’évasion fiscale »

Extraits de l’interview publiée sur le site internet de L’Express.Mu

Sur un « webzine », vous accusez Maurice d’être un « grand centre de tri de l’argent sale blanchi ». Une telle accusation repose sur quoi ?

Je commentais les conclusions d’un colloque international sur le blanchiment de l’argent sale, qui s’est tenu dernièrement aux États-Unis. Il est désormais clairement établi que l’argent sale ne provient plus seulement des trafics en tous genres, mais aussi de l’évasion fiscale.

Le professeur Privanisavan a décrit le pourquoi de cette étrangeté. Je le cite : « Les maharajas investissaient leur fortune à Londres, l’habitude demeure, explique-t-il. Les nouveaux riches et beaucoup de firmes placent encore, légalement ou illégalement, leurs profits dans les banques de la City. De là, les sommes repartent dans un long circuit qui aboutit à Maurice, petit paradis. Ensuite, sous d’autres noms de propriétaires, l’argent rentre en Inde sans taxes. » Le journal Le Monde, en France, a également repris les travaux du professeur Privanisavan.

Mais pourquoi considérer Maurice comme un « paradis fiscal » alors que notre fiscalité est réglementée ?

Tout dépend de ce que l’on entend par « réglementée ». La fiscalité mauricienne, à mon sens, ne l’est absolument pas. Aucun impôt pour les sociétés non-résidentes, pas de comptes audités, ni d’assemblée générale annuelle des actionnaires obligatoire, confidentialité totale des affaires… On pourrait multiplier les exemples. C’est ça la réglementation ?

Lire la suite de l’interview sur le site de L’Express.Mu.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3187 / 613845

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent africain  Suivre la vie du site L’Ile Maurice   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License