Paradis fiscaux et judiciaires

Sept responsables d’un réseau de prostitution de luxe mis en examen

lundi 20 août 2007

The Associated Press - 20/08/07 à 19:00:08 - 339 mots

France

Côte d’Azur : sept responsables d’un réseau de prostitution de luxe mis en examen

Les sept organisateurs et intermédiaires présumés d’un réseau de prostitution de luxe ont été mis en examen lundi pour "proxénétisme aggravé en bande organisée, blanchiment habituel de fonds provenant de proxénétisme en bande organisée et non-justification de ressources", a-t-on appris de source judiciaire.

Les sept mis en cause ont été présentés au juge marseillais Dominique Voglimacci-Stephanopoli, au terme d’une enquête menée conjointement par la police judiciaire de Nice et l’Office central de répression de la traite des êtres humains (OCRTEH).

Le réseau, dirigé par un Libanais du nom d’Elie Nahas, 44 ans, qui a été placé en détention lundi, opérait dans les palaces et sur les yachts de la Côte d’Azur. Le principal auteur présumé dirigeait une agence de mannequins installée au Venezuela, baptisée "Style Modeling Agency" et qui lui servait de couverture.

A l’encontre de cinq autres personnes, qualifiées d’"intermédiaires" ou de "correspondants particulièrement actifs", le parquet de Marseille a requis lundi le placement sous mandat de dépôt. Un septième homme, au rôle moins important, poursuivi pour "complicité", a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Au total, quatre des mis en cause sont de nationalité libanaise et trois sont Français. Les filles qui avaient été interpellées initialement jeudi dernier, ainsi qu’un des responsables d’un palace cannois, ont tous été relâchés au terme de leur garde à vue sans être présentés au juge.

Aucune des filles n’a invoqué de violences. "On n’a pas affaire aux réseaux classiques. On est dans un univers très huppé", précisait-on de même source. Au total, 12 personnes avaient été placées en garde à vue jeudi.

Les prostituées, au nombre d’une trentaine, toutes âgées de 18 à 25 ans, originaires du Venezuela et d’Europe de l’Est, se relayaient sur la Côte d’Azur afin de satisfaire la demande de la clientèle fortunée, essentiellement en provenance du Moyen-Orient.

© AP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Associated Press.

Visitez le site de l’Associated Press.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3532 / 511046

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La traite des êtres humains  Suivre la vie du site Le réseau Elie Nahas   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License