Paradis fiscaux et judiciaires

Donald Trump et la galaxie des inculpés

vendredi 30 juillet 2021 par paradisfj.info

Etats-Unis

Donald Trump et la galaxie des inculpés

Dans l’entourage proche de l’ex-président républicain, la liste des individus en délicatesse avec la justice s’allonge. Arrêté le 20 juillet, l’ancien conseiller Thomas Barrack est l’exemple le plus récent

Valérie de Graffenried
Valérie de Graffenried
Publié vendredi 30 juillet 2021 à 06:25
Modifié vendredi 30 juillet 2021 à 06:25

Le dernier à s’y ajouter est Thomas Barrack. La liste des proches de Donald Trump à faire l’objet d’une inculpation, sommés de rendre des comptes à la justice ou menacés de futures poursuites se rallonge. Le républicain, seul président américain à avoir traversé deux procès en destitution, dénonce une « chasse aux sorcières ». Avant de quitter le pouvoir, il a pu mettre certains de ses amis à l’abri en leur accordant sa grâce présidentielle. Tour d’horizon des principaux cas.

Thomas Barrack. L’ex-« conseiller » de Trump a été arrêté le 20 juillet, à Los Angeles. Il est accusé, avec deux acolytes, d’avoir cherché à orienter sa politique étrangère au profit de l’Arabie saoudite entre 2016 et 2018 et d’avoir menti au FBI lors d’interrogatoires qui se sont déroulés en juin 2019. Les deux autres accusés ont « capitalisé de façon répétée sur les relations amicales de M. Barrack et son accès à un candidat qui a été finalement élu président pour promouvoir les intérêts d’un gouvernement étranger sans révéler leur véritable allégeance », précise un responsable du Ministère de la justice. Thomas Barrack, 74 ans, milliardaire, est le fondateur de Colony Capital, une société de fonds d’investissement privés. Il a notamment conseillé son ami pendant la campagne présidentielle de 2016 avant d’exercer une fonction officielle pour son investiture. Son lobbying clandestin pour plusieurs fortunes du Golfe lui a valu quelques tensions avec Donald Trump. Thomas Barrack vient de retrouver la liberté (et un bracelet électronique à la cheville) en l’échange d’une caution de… 250 millions de dollars. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 36 / 2051664

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Donald Trump   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License