Paradis fiscaux et judiciaires

La veuve du patron du Sokalique croit en un procès en France

vendredi 31 août 2007

La veuve du patron du Sokalique croit en un procès en France

30/08/2007 - 14h41

PARIS (Reuters) - La veuve du patron-pêcheur mort noyé lors du naufrage du caseyeur "Sokalique" au large d’Ouessant (Finistère), le 17 août, se dit optimiste sur les chances de la France de lancer elle-même des poursuites contre l’équipage du cargo "Ocean Jasper", responsable présumé de l’accident.

L’Elysée tente d’obtenir des îles Kiribati, qui ont fourni leur pavillon au cargo, qu’elles se dessaisissent du dossier judiciaire au profit de la France, alors qu’en principe il revient à l’Etat-archipel du Pacifique, selon le droit maritime.

Un procès en France "est en bonne voie", a déclaré Yvette Jobard à la presse après un entretien avec le président Nicolas Sarkozy au palais de l’Elysée.

"L’entrevue a été très positive, M. Sarkozy fait le maximum. Je pense qu’on peut être très satisfait aujourd’hui", a-t-elle ajouté.

Son avocat, Me François-Xavier Michel, a indiqué que "pour l’instant, les négociations avec les îles Kiribati (étaient) en cours".

"Je ne pense pas être fixé sous quelques jours, nous n’avons pas de délai", a ajouté Me Michel, en précisant que "pour l’instant, le navire et l’équipage restent à Brest".

L’Ocean Jasper, intercepté par la Marine nationale alors qu’il avait repris sa route vers la Turquie après l’accident, a été immobilisé sur une base militaire.

Yvette Jobard et François-Xavier Michel devaient rencontrer ensuite Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche.

Le porte-parole de l’Elysée, David Martinon, a confirmé jeudi qu’un émissaire du président des îles Kiribati serait reçu par Nicolas Sarkozy "dans les tout prochains jours" pour trouver une solution.

Le président de la République s’est entretenu mercredi matin par téléphone avec son homologue de Kiribati, M. Anote Tong, à qui il a redit le souhait de la France que le jugement des responsables du naufrage du bateau se déroule en France.

Le Sokalique, basé à Roscoff (Finistère), a sombré après avoir été semble-t-il percuté en pleine nuit par l’Ocean Jasper, un vraquier de 90 mètres. Le patron du caseyeur, Bernard Jobard, a péri dans le naufrage. Six autres marins ont pu être sauvés.

© REUTERS

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence Reuters.

Visitez le site de l’Agence Reuters.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1327 / 571079

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les pavillons de complaisance  Suivre la vie du site Le naufrage du Sokalique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License