Paradis fiscaux et judiciaires

Les patrons siciliens se rebiffent contre la mafia...

mardi 4 septembre 2007

International

Article paru le 3 septembre 2007

Les patrons siciliens se rebiffent contre la mafia...

Confrontée à une forte hausse du racket des entreprises de Sicile par la mafia, l’association des entrepreneurs siciliens a décidé de taper du poing sur la table.

Réunie samedi en assemblée extraordinaire à Caltanissetta dans le centre de l’île, la Confindustria (le MEDEF italien) de Sicile a promis l’expulsion de ses rangs à tous ceux qui accepteraient à l’avenir de payer le « pizzo », l’impôt mafieux.

Décision sans précédent, prise à l’unanimité, cette révolte antimafia a germé dans l’esprit d’Andrea Vecchio, président de l’association des entrepreneurs du bâtiment de Catane.

L’homme a reçu quatre menaces de mort en quatre jours à son retour de vacances pour ne pas avoir payé ce fameux « pizzo ». Ses engins de chantier ont été attaqués à deux reprises durant cette période.

Il faut dire que les prélèvements effectués chaque année par la mafia ont de quoi sérieusement écorner les profits des entrepreneurs siciliens.

Les sommes rackettées sont ainsi évaluées à près de 10 milliards d’euros par l’association des entrepreneurs siciliens.

Une étude sur « les coûts de l’illégalité » de l’université de Palerme chiffre, elle, à 60 euros par mois en moyenne les sommes exigées par la mafia des petits vendeurs et marchands ambulants de l’île. Pour les commerces de détail, la facture est de 457 euros par mois, 578 pour les auberges et restaurants.

De quoi nourrir une bonne révolte.

A. F.

Publié avec l’aimable autorisation du journal l’Humanité.

Visitez le site du journal l’Humanité.

Source url de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2146 / 490050

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site La lutte contre les mafias   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License