Paradis Fiscaux et Judiciaires

Les affaires privées du président du Tribunal suprême de Monaco

vendredi 4 février 2022 par paradisfj.info

Les affaires privées du président du Tribunal suprême de Monaco

Hélène Constanty
4 février 2022 à 16h42

« Les Dossiers du Rocher », une série de documents ayant fuité sur Internet et révélant les petits secrets monégasques, montrent un Didier Linotte omniprésent dans les échanges. Depuis sa nomination, en 2012, à la présidence du Tribunal suprême, il poursuit ses activités de conseil juridique. Un mélange des genres problématique.

« Les Dossiers du Rocher », une fuite de documents mis en ligne depuis le mois d’octobre sur Internet, mettent en lumière les agissements souterrains d’un « club » informel, composé de quatre courtisans du prince Albert II de Monaco : Thierry Lacoste, l’avocat du prince, Laurent Anselmi, son actuel chef de cabinet, Claude Palmero, l’administrateur des biens du prince et de la couronne et Didier Linotte, le président du Tribunal suprême de Monaco.

Rien n’a filtré dans les médias sur le contenu des échanges entre les membres du « club ». Monaco Matin s’est contenté de publier deux interviews du prince, le 27 octobre et le 18 novembre. Albert II y fustige « les voyous qui se cachent derrière un anonymat » et conclut « ce n’est pas cette campagne qui va m’empêcher, avec le ministre d’État, de procéder à des changements au gouvernement et au palais ».
Le cas de Didier Linotte, omniprésent dans les échanges, est particulièrement intéressant. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 131 / 2366278

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Monaco   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License