Paradis fiscaux et judiciaires

En dix ans, une trentaine de dirigeants ciblés

mardi 22 décembre 2020 par paradisfj.info

Biens mal acquis

En dix ans, une trentaine de dirigeants ciblés

Par Laurent Léger — 21 décembre 2020 à 18:51

Grâce à la pugnacité d’ONG, d’anciens ou actuels chefs d’Etat kleptocrates, qui voyaient en Paris un eldorado pour l’argent qu’ils avaient détourné, sont désormais dans le collimateur de la justice.

Biens immobiliers de prestige, voitures de sport, bijoux de luxe, Paris a pour eux longtemps été une fête. Ils ont cru que l’impunité leur survivrait, mais non. Depuis plus de dix ans, les potentats de tout poil, dictateurs kleptocrates ou autocrates corrompus, maudissent la France, ses associations de lutte contre la corruption qui portent plainte, ses juges qui perquisitionnent et condamnent. L’angle d’attaque fait désormais mouche : dénoncer et confisquer les avoirs en France de ces dirigeants, le plus souvent acquis avec de l’argent détourné des caisses de leurs pays respectifs. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 155 / 1948856

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LES BIENS MAL ACQUIS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License