Paradis fiscaux et judiciaires

Procès Elf : Instructif Van Ruymbeke

vendredi 1er juin 2007

Procès Elf : Instructif Van Ruymbeke

En vue du procès qui se tiendra à partir du 17 mars, le juge Renaud Van Ruymbeke a résumé l’affaire Elf en 657 pages. Le chapitre sur « la stratégie africaine de l’entreprise » décrit les différents modes de financement des chefs d’État amis : bonus, abonnements, préfinancements. Ils étaient « abonnés » pour 40 à 60 cents par baril (des dizaines de millions de dollars par an). Et cela a continué après 1997, selon le président d’Elf Trading, Frédéric Isoard.

Jack Sigolet était le grand magicien des préfinancements d’Elf. Alfred Sirven s’en est mêlé aussi. En août 1992, il « a monté un “préfi” de 45 millions $ au Cameroun, dont 15 ont été retrouvés sur ses comptes » (La Lettre du Continent, 13/02). Un beau cas de nullité de la dette !

La FIBA, banque des valises à billets d’Elf, avait des liens étroits avec le Crédit foncier de Monaco, une banque très appréciée des présidents gabonais et congolais. Et des amis de Charles Pasqua.

Extrait de Billets d’Afrique et d’Ailleurs N°112 - Mars 2003 -

Billets d’Afrique et d’Ailleurs est la revue mensuelle éditée par Survie.

Publié avec l’aimable autorisation de l’Association Survie.

Visitez le site de Survie.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1710 / 631570

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site ELF   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License